Le Chef du restaurant gastronomique Le Capella,  Philippe Barberet, au Château de Chapeau Cornu

Un Chef Passionné

C'est le grand retour d'un Chef mythique au Château de Chapeau Cornu ! Philippe Barberet est de nouveau aux commandes des fourneaux et vous accueille depuis fin Avril au restaurant Le Capella pour faire pétiller vos papilles !

Après avoir travaillé auprès de Chefs étoilés qui lui ont transmis l’exigence et la rigueur nécessaire à une cuisine d’excellence et après de longues années à la tête de brigades, le Chef Philippe Barberet vous propose une cuisine inventive et gourmande basée sur le goût en utilisant des produits frais, locaux et de saison.

Restaurant Gastronomique Le Capella au Chateau de Chapeau Cornu, Isère - Rhône-Alpes

Le Parcours du Chef

CHEF DE CUISINE

2011 à 2019 :  Hôtel de France à la Cote St André - 14/20 au Gault et Millau
2002 à 2011 : Le Capella au Château de Chapeau Cornu *** à Vignieu
2001 à 2002  : Le Roy Soleil *** à Ménerbes (Vaucluse)
1995 à 1996 : Hostellerie de Rennes les Bains *** à Rennes les bains (Aude)

SECOND DE CUISINE

1997 à 2000 : Château de Montreuil – 1* Michelin à Montreuil sur Mer (Pas de Calais)
1994 à 1995 : Restaurant l’Escale – 2* Michelin à Carry le Rouet  
1992 à 1993 : Meadwood Resort Hotel **** - Relais et Châteaux à St Héléna (USA)

CONSULTANT pour  Monsieur GLEIZE

1993 à 1994 : Cobbers Clove Hotel **** -  Relais et Châteaux à Iles de la Barbade (Caraïbes)

CHEF DE PARTIE

1993 : La Bonne Etape **** -  2* Michelin - 18/20 au Gault et Millau àChâteau Arnoux (Alpes de Haute Provence)

1989 à 1992 :Château de Montreuil – 1* Michelin à Montreuil sur Mer (Pas de Calais)

DEMI CHEF DE PARTIE

1988 à 1989 : La Ruelle au London Tara Hotel – 3* Michelin à Londres 

 

« Le choix du produit est un élément fondamental. Frais et d’une qualité irréprochable, il est commandé majoritairement chez des producteurs locaux. La complexité réside dans le fait de conserver l’âme originelle du produit tout en trouvant l’accord parfait des saveurs et des arômes pour le révéler à son apogée. »